Le dimensionnement d’un intercepteur de graisse

December 13, 2017 Emily Gamble

En dépit du fait que nous n’avons rien à couper ici, le vieux dicton qui conseille de « mesurer deux fois avant de couper » se révèle d’une grande pertinence dans notre cas. Lors du choix de l’intercepteur optimal pour votre projet, des efforts pour économiser de l’argent dès le départ par l’achat d’un modèle manifestement trop petit entraîneront des coûts d’entretien vertigineux en raison des pompages hebdomadaires. Et ça, c’est si vous avez la chance de ne pas avoir subi une inondation complète de votre cuisine.

Par contre, les intercepteurs de type « trop grands pour échouer » peuvent souvent faillir à la tâche lorsque leurs propriétaires ne les nettoient pas assez souvent, ce qui permet à la graisse de pourrir et de ronger les surfaces internes. Maintenant, laissons de côté les problèmes causés par un mauvais choix d’intercepteur et voyons comment y arriver.

Commencez par la calculatrice de dimensionnement

La quasi-totalité des fabricants d’intercepteurs offre une calculatrice en ligne (vous trouverez la nôtre à http://www.canplasplumbing.com/GreaseInterceptorCal.aspx) qui ne tient pas compte de l’apprentissage normalement nécessaire pour la prise d’une telle décision. D’abord, rassemblez les manuels de vos appareils. Entrez ensuite les dimensions et les spécifications requises et voilà : vous obtenez l’intercepteur qui correspond le mieux à vos besoins. De plus, dans l’éventualité où la calculatrice n’affiche qu’un tableau d’options et votre débit (généralement en gallons par minute ou gal/min), n’oubliez pas de toujours arrondir vers le haut (pour les mêmes raisons que celles exposées ci-dessus).

Que faire si votre cuisine n’est pas encore construite?

Bien qu’il existe des formules d’ingénierie qui peuvent estimer d’une manière assez juste le taux de gal/min d’une installation prévue, vous devriez tout simplement communiquer avec votre fabricant potentiel. Ces professionnels, qui connaissent la technologie de séparation sur le bout des doigts, ont très probablement déjà été témoins de votre situation à plusieurs reprises. Ça en vaut vraiment la peine, si ce n’est que pour la tranquillité d’esprit que procure leur option professionnelle, sans oublier l’économie de temps. En fait, nous recommandons cette étape même si le résultat fourni par votre calculatrice de dimensionnement vous convient parfaitement.

Lorsqu’il s’agit de gestion de la graisse, un petit effort dès le début peut vous épargner une charge de travail insurmontable au bout du compte. De plus, une fois le dimensionnement de votre intercepteur complété, vous pourrez vous concentrer sur les points de votre entreprise qui VOUS importent, au lieu du contraire.

Previous Article
Entretien d’un intercepteur : pourquoi, quand et comment?
Entretien d’un intercepteur : pourquoi, quand et comment?

Next Article
Clair comme de la graisse
Clair comme de la graisse

L’industrie de la gestion de la graisse peut sembler intimidante aux nouveaux venus, surtout si vous devez ...