Les fondements de la régulation de débit

December 13, 2017 Emily Gamble

Un intercepteur de graisse hydromécanique (IGH) qui ne possède pas de régulateur de débit (flow control device ou FCD) n’est qu’un bac en plastique graisseux et trop cher. Par contre, dès l’entrée en scène du régulateur de débit, pour la première fois dans l’histoire, nous sommes témoins de taux d’efficacité de séparation qui dépassent 95 %. Parfois nommé le contrôleur de la graisse, le régulateur forme le cœur d’un IGH. Mais alors, comment ça fonctionne?

Quelque chose dans l’air

L’inclusion délibérée de l’oxygène dans les intercepteurs modernes en fait des appareils beaucoup plus efficaces sur le plan environnemental que leurs ancêtres. Nous savons que l’air et la graisse se lient volontiers. Alors, une fois à l’intérieur, l’air se sépare rapidement de l’eau pour accélérer le processus entier. Le régulateur de débit est le dispositif de contrôle et de régulation de l’air dans un intercepteur hydromécanique. Il est en quelque sorte le chef d’orchestre de cette magnifique symphonie imprégnée de sel.

Ralentissez

Si l’on permettait à la graisse de s’écouler sans entrave dans l’intercepteur, les chicanes seraient surchargées et l’efficacité de la séparation chuterait. Nous serions ainsi de retour à la case départ. Heureusement, les régulateurs de débit, en limitant l’écoulement de la graisse, maintiennent le fonctionnement optimal du système, tout en permettant aussi un refroidissement supplémentaire. De plus, les régulateurs de débit, de concert avec les chicanes, contribuent à minimiser le risque d’un refoulement de graisse désagréable qui pourrait compromettre de façon significative le déroulement des activités d’une cuisine.

Pour une application dont le fonctionnement repose sur l’air comme agent de différenciation, les régulateurs de débit sont d’une importance cruciale. Donc, lors de vos recherches, soyez toujours à l’affût d’un intercepteur muni d’un régulateur de débit facilement accessible pour vous assurer de bénéficier d’un maximum d’efficacité 24 heures sur 24. En l’absence d’un régulateur, il vaut probablement mieux de continuer vos recherches, pour votre entreprise de même que pour l’environnement.

Previous Article
Vive le plastique, le roi des technologies de séparation
Vive le plastique, le roi des technologies de séparation

Au sein d’une industrie dominée dès le départ par le béton et l’acier, le plastique s’avère peu à peu un ad...

Next Article
Entretien d’un intercepteur : pourquoi, quand et comment?
Entretien d’un intercepteur : pourquoi, quand et comment?