L'ABS ou le PVC : lequel remporte la palme?

August 15, 2019 Brendan Ellingham

Après avoir péniblement parcouru tous les forums de discussion de plomberie de l'Internet et consulté des plombiers de tous les coins de l'industrie, nous avons constaté deux évidences : tous ont une opinion différente sur le type de plastique optimal pour la plomberie et tous sont fermement convaincus d'avoir absolument raison.

C'est pourquoi nous avons examiné les propriétés de chacun des matériaux afin de tenter de déterminer un gagnant. Nous espérons ainsi vous avoir épargné une part des démarches nécessaires lors de la planification de votre prochain projet.

Le milieu

L'emplacement de vos tuyaux, leur position à la fois à l'intérieur et à l'extérieur de votre propriété, s'avère primordial quand vous devez faire le choix du matériau optimal.

L'ABS est nettement plus résistant que le PVC lorsqu'il est exposé à des températures glaciales. Les rayons du soleil, par contre, l'affaiblissent; à ce point que plusieurs états du sud des États-Unis utilisent uniquement le PVC. Toutefois, en plus d'un adhésif à solvant, le PVC nécessite l'emploi d'un apprêt dont le temps de prise plutôt long, selon la taille des pièces, est loin d'être idéal pour les ouvriers qui doivent travailler à l'extérieur pendant l'hiver.

Le gagnant : au Canada, l'ABS à coup sûr.

Le coût

Le coût au kilo de l'ABS est légèrement plus élevé que celui du PVC. Cependant, l'étape supplémentaire de la pose de l'horrible apprêt mauve du PVC ne peut qu'accroître vos coûts de main-d'œuvre. De plus, comme le PVC est beaucoup plus résistant aux outils, sa coupe entraîne un nombre accru de bavures qu'on doit ensuite polir avant l'application de l'apprêt, allongeant ainsi le temps nécessaire à la pose. C'est pourquoi, malgré la différence de coûts initiaux, l'ABS se révèle plus économique à long terme.

Le gagnant : ABS 2, PVC 0.

L'utilisation prévue

La résistance nominale de 82 °C de l'ABS, comparativement à 60 °C pour le PVC, le rend supérieur pour les applications commerciales et industrielles qui exigent une meilleure tolérance aux températures élevées.

Cela dit, en plus du fait que la température de l'eau chaude d'une maison dépasse rarement 50 °C, le PVC, de son côté, est reconnu pour ses vertus d'agent insonorisant, ses propriétés ignifuges nettement supérieures à celles de l'ABS et sa résistance accrue aux produits chimiques corrosifs.

Le gagnant : le PVC.

L'heure du choix décisif

La plupart des grands projets adoptent sans hésitation l'ABS pour sa longévité éprouvée, ses avantages en économie de temps et ses tolérances thermiques. Ainsi, à moins que vous construisiez des propriétés résidentielles de luxe aux exigences élevées en matière d'insonorisation, nous n'avons aucune raison de vous recommander autre chose. Évidemment, les codes du bâtiment de votre localité peuvent toujours vous imposer leur choix. Que vous penchiez pour l'un ou l'autre de ces deux matériaux, si cette question vous tient à cœur, nous aimerions beaucoup recevoir vos commentaires. Envoyez-nous un courriel à plumbing@canplasplumbing.com.

Previous Article
Les 7 étapes du bon entretien votre clapet antiretour

Next Article
Ce qu'il faut savoir au sujet de la certification CSA