Les 7 étapes du bon entretien votre clapet antiretour

August 15, 2019 Brendan Ellingham

Votre maison est protégée par un clapet antiretour? C'est que vous avez choisi un entrepreneur de premier ordre ou que vous êtes un propriétaire intelligent. Un excellent départ, n'est-ce pas?

Malheureusement pas. De nombreux propriétaires, en particulier les néophytes, ignorent que leur clapet antiretour pourrait se révéler complètement inutile à défaut d'un entretien adéquat.

Ce qui ne serait pas beau à voir. Toutefois, si vous suivez les étapes ci-dessous, ne serait-ce qu'une fois par année (ou deux fois dans le cas de propriétés plus anciennes ou à utilisation intensive), vous pouvez garantir le bon fonctionnement de votre clapet antiretour et éviter les conséquences désastreuses d'un refoulement d'égouts dans votre sous-sol.

Voici ce dont vous aurez besoin :

Une lampe de poche
Des gants en caoutchouc jetables
Une brosse à long manche pour cuvette hygiénique

1.     Après avoir enfilé les gants, retirez le couvercle de votre clapet antiretour. Vérifiez soigneusement le joint torique du couvercle pour la présence de traces d'endommagement; au besoin, remplacez-le.

2.     À l'aide de la lampe de poche, examinez l'intérieur du clapet. Votre main gantée peut retirer tout blocage de taille, comme les boulettes de papier.

3.     Le battant de votre clapet antiretour doit pouvoir s'ouvrir et se fermer facilement, exempt de tout trouble de fonctionnement. Retirez le battant, examinez attentivement ses bords, le haut et le bas, et enlevez toute accumulation de matière. Replacez soigneusement le battant, en veillant à ce qu'il puisse osciller librement une fois de retour dans sa charnière.

4.     Vérifiez le joint torique du battant pour la présence de traces d'endommagement; au besoin, remplacez-le.

5.     Au moyen de la brosse pour cuvette hygiénique, récurez l'intérieur de la vanne. Dans le cas d'accumulations tenaces, ajoutez une petite quantité d'agent de blanchiment sur la brosse. Sinon, vous pouvez rincer la vanne avec une demi-tasse de bicarbonate de soude, suivie d'une demi-tasse de vinaigre blanc et d'une bouilloire pleine d'eau chaude (mais non brûlante) pour libérer les dépôts coriaces d'une manière plus respectueuse de l'environnement (surveillez toutefois les réactions chimiques qui peuvent se produire dans un tel espace clos).

6.     Une fois l'intérieur tout propre et le battant s'ouvrant et se fermant aisément, replacez le couvercle en le vissant solidement, tout en prenant garde de ne pas fausser le filetage.

7.     Vous pouvez maintenant avoir l'esprit tranquille puisque votre foyer est protégé contre un des désastres les plus coûteux que peut connaître un sous-sol.

Previous Article
Les conduites d'égout endommagées provoquent l'inondation des sous-sols

Next Article
L'ABS ou le PVC : lequel remporte la palme?